L’automne est arrivé et les longs vols de grues cendrées recommencent à s’étirer dans le ciel de notre région.

Selon ce vieux dicton limousin, lorsqu’elles passent elles annoncent le froid. Et en cette fin de semaine les premières gelées ont fait leur apparition en plaine. Alors il est temps de modifier nos habitudes vestimentaires !!!!

 

Migration des grues cendrées du 02 novembre 2020 au 08 novembre 2020.

 Début de semaine : pas de migration. Avec les changements de conditions météorologiques, les grues reprennent leur voyage vers le sud ouest à partir du mardi 03/11/20 depuis l’Allemagne.

 

Le mercredi 04/11/20 nous assistons au premier passage important de la saison. Poussées par des vents à 50 km/h du nord est, ce sont environ 60000 grues qui traversent notre région. Celles-ci empruntent le couloir traditionnel Creuse Haute Vienne. Une centaine d’observations sont collectées sur Faune Limousin (10000 à St Junien (87), 9200 à Peyrilhac (87), 35500 à Flavignac (87) et toutes les autres qui permettent d’alimenter la base de données).

 Fr 04 11 20Lim 04 11 20

 

Le jeudi 05/11/20 nous assistons à une deuxième journée record de migration. Les grues sont observées sur tous les couloirs de notre région. Record à Flavignac (87) où 48600 grues sont comptabilisées (Patrick Précigout - aidé de son plus fidèle collaborateur Jean Louis VAREILLE - est surpris par le chiffre). Grâce à votre mobilisation et malgré le confinement vous avez observé ce jour  71000 grues minimum. De nombreux vols nocturnes ont été entendus.

 Fr 05 11 20Lim 05 11 20

 

 

Le vendredi  06/11/20, le vent d’Autan dévie la migration vers l’ouest : seulement 3000 grues sont observées sur notre région. Des vols nocturnes nombreux, non comptabilisés mais enregistrés par le groupe d’observateurs « Nocturnal Flight Calls » qui dispose d’unités d’enregistrement autonome à St Junien, Panazol et La Jonchère.

 Fr 06 11 20Lim 06 11 20

 

Le 07 et 08 novembre 2020 les passages sont beaucoup moins importants.

Grace à votre mobilisation pour observer et compter les grues, nous sommes dans le top de tête des observatoires de la grue cendrée en Europe. Merci à vous tous.

Informations  Alain Gendeau

 

Migration des grues cendrées du 26 Octobre au 01 novembre 2020

Les conditions météorologiques et la nourriture disponible incitent les grues à rester en Allemagne. Avec le confinement, la LPO Champagne Ardennes aidée par de nombreux bénévoles ne peut plus effectuer le comptage  dominical des grues stationnées au Lac du Der.

Lundi 26/10/20 les grues repartent en Migration vers le sud ; 1300 grues environ sont comptabilisées sur notre région. Les 3 jours qui suivent sont plutôt calmes. Vendredi  30/10/20 nous assistons à une petite reprise de la migration sur notre région. Avec l’augmentation de la population ouest européenne les grues utilisent aussi le couloir rhodanien. Enfin un beau spectacle sur notre région le samedi 31/10/20 suite à un départ important le matin du lac du Der.

 

Obs 26 au 31 oct 20

 

J’espère que les vols vont être nombreux dans les jours à venir. Ceux-ci  sont attendus avec impatience pour égayer notre ciel bien sombre actuellement.

 Incitez vos amis à participer depuis leurs jardins, fenêtre ou balcon en observant les grues cendrées  et en nous transmettant leurs observations.

Informations  Alain Gendeau

 

Migration des grues cendrées du 19 au 15 Octobre 2020

 La tempête Barbara a interrompu  temporairement les déplacements.

Plus de 100 000 grues sont rassemblées en Allemagne et 50 500 comptabilisées au Lac du Der attendent des conditions favorables pour repartir vers le sud.

 20 000 grues environ se sont déjà dispersées en Espagne.

Merci à tous les observateurs de nous communiquer leurs observations en utilisant le portail naturaliste : Faune Limousin .Afin de pouvoir dénombrer  les grues qui traversent notre région il est nécessaire d’indiquer l’heure et la direction des vols lors de la saisie.

Informations  Alain Gendeau

 

 

Migration des grues cendrées du 12 au 18 Octobre 2020

Les premiers vols ont été observés à partir de lundi. La migration s’est intensifiée à partir de jeudi.

 

 

Pendant ce temps au nord de l’Europe les grues se sont massivement rassemblées depuis plusieurs semaines. L’arrivée des vents du Nord a déclenché la migration. Mercredi, jeudi et vendredi furent trois jours de migration massive en Allemagne. Ce qui fait que dimanche 53 445 grues étaient comptabilisées au Lac du Der.

Cette semaine, les grues sont restées fidèles au couloir de migration traditionnel nord ouest Creuse,  Sud ouest Haute Vienne. Mais Dimanche les corréziens ont pu aussi observer des passages.

La migration va s’intensifier dans les semaines à venir. Merci à tous les observateurs de nous communiquer leurs observations en utilisant leportail naturaliste : Faune Limousin

 Obs 14 au18 oct20

Informations  Alain Gendeau