Création d'une réserve départementale de la Biodiversité sur l'étang de la Pouge en Haute-Vienne

La LPO Limousin porte auprès du Conseil Départemental de la Haute Vienne, un projet de création d’une réserve départementale de biodiversité sur le site de l’étang de la Pouge en Haute-Vienne.

 

 Situation 1

 

L’étang de la Pouge est un Espace Naturel Sensible, propriété du Conseil Départemental de la Haute-Vienne. Il est classé site Natura 2000 au titre de la Directive « Habitats ».

Il fait partie du site inscrit du bourg de Saint-Auvent et des vallées de la Gorre et du Gorret.

Il est à l’inventaire des ZNIEFFs (Zone Naturelle d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique).

Sa queue principale est classée Réserve de pêche, un observatoire est positionné en limite de la réserve.

Enjeux Ornithologiques :

Etang la pouge 2

  • Le site accueille de nombreuses espèces des zones humides en période de reproduction, en migration et en hivernage, 120 espèces recensées en 2020, dont 38 liées aux zones humides.

 

  • Il héberge la plus importante colonie de Hérons cendrés du territoire Limousin (avec un minimum de 87 couples recensés en 2020).

 

  • Toutefois, ce constat est à relativiser, l’avifaune a perdu en effectifs et en nombre d’espèces ces 20 dernières années.

L’étang de la Pouge  est un site majeur pour les oiseaux et la biodiversité en Haute-Vienne et en Limousin. Il possède toutefois un réel potentiel d’amélioration de l’accueil de la biodiversité.

En s’appuyant sur une étude menée sur plusieurs années par Xavier Millon, (Lire ici le rapport d'étude )  la LPO Limousin propose au propriétaire du site, le département de la Haute-Vienne et aux différents partenaires : Elus locaux, Syndicat mixte Vienne Gorre, Fédération de pêche de la Haute-Vienne, … d’aller plus loin dans la protection du site et de sa valorisation en créant sur une partie du plan d’eau la première réserve départementale de biodiversité de la Haute-Vienne.

 

 Elle reposerait sur les éléments suivants :

  • Un meilleur partage de l’espace entre les différents usagers du site afin d’améliorer l’accueil des oiseaux et la pertinence de la position de l’observatoire support potentiel à l’éducation à l’environnement des locaux, des touristes, des scolaires,…

 

  • Mettre en place des mesures de gestion, parfois très simples, afin d’améliorer l’accueil de la biodiversité.

 

  • Utiliser l’observatoire ainsi que les moyens humains et les compétences de la LPO Limousin pour proposer des animations sur le site, des sorties, des permanences à l’observatoire pour  sensibiliser les citoyens et participer à dynamiser le territoire.

 Projet la pouge 3

En conclusion :

Pour faire de l’étang de la Pouge une vitrine de la Haute-Vienne en matière d’Espace Naturel Sensible et de protection de la nature, cette évolution du site ne pourra se faire qu’avec l’accord et le concours de tous les acteurs locaux.

Pour préserver et développer la biodiversité sur le site de l’étang de la Pouge, l’intérêt général doit dépasser les intérêts particuliers.