Sur le site des anciennes gravières d’Argentat a été créée la première Réserve Départementale de Biodiversité de Corrèze. Ce site de 40 hectares est classée Espace Naturel Sensible (ENS) en 2018 et devient propriété du Conseil Départemental de Corrèze.

La LPO Limousin accompagne le département dans la valorisation écologique du site et dans la mise en place d’une gestion alliant conservation de la biodiversité et sensibilisation du public à l’environnement.

La Réserve Départementale de Biodiversité d’Argentat est située en rive gauche de la Dordogne au sud d’Argentat-sur-Dordogne, entre la RD 116 et la RD 1120, qui relie Tulle à Aurillac.

Localisation réserve Argentat

 

Histoire des gravièrestravaux Argentat

Depuis 1942, le site était exploité pour l’extraction de graviers et de sables. Des creusements allant jusqu’à 15 mètres de profondeur ont été réalisé pour extraire les matériaux de cet ancien lit de la Dordogne. Au total ce sont plus de 3 millions de m3 de matériaux qui ont été exploités, jusqu’à l’arrêt de l’exploitation en 2013.   

En 2012, la vallée de la Dordogne est labélisée « Réserve Mondiale de Biosphère » par l’UNESCO, et devient la plus grande réserve de biosphère de France. Les gravières d’Argentat intègre ainsi le périmètre de protection de la réserve de biosphère et le site devient alors l’objet d’une réhabilitation écologique afin de conserver les milieux naturels et la biodiversité.

Gravières Argentat 2Le département fait l’acquisition des terrains en 2017 grâce au programme "Corrèze transition écologique", et entreprend des travaux de restauration écologique afin de réaménager les carrières pour favoriser l’accueil de la biodiversité. 

Les travaux de réaménagements ont eu lieu en 2019-2020 sur une période de 10 mois. Ces travaux ont consisté notamment au démantèlement de la plateforme de stockage de la carrière, au remblaiement et mise en place de pente douce au niveau des bassins, à la création de plusieurs digues pour prévenir des inondations, à la replantation de plus de 40 000 végétaux (arbres, arbustes, plantes aquatiques) ou encore à l’installation d’un observatoire et de cheminements autour des bassins pour l’accueil du public.

Le site a été officiellement inauguré et ouvert au public en Juillet 2020.

 

La Réserve Départementale d’Argentat représente un site d’importance majeur pour les oiseaux et la biodiversité en Corrèze

gravières Argentat

Biodiversité de la Réserve Départementale

Le site ainsi réaménagé permet d’accueillir de nombreuses espèces d’oiseaux, en halte migratoire ou comme site de reproduction. Deux espèces d’oiseaux emblématiques ont élu domicile sur le site : l’Hirondelle de rivage (Riparia riparia) et le Petit gravelot (Charadrius dubius).

Falaise hirondelle rivage

L’Hirondelle de rivage est rare dans la région et est nicheuse sur 2 sites en Corrèze : la Réserve Départementale d’Argentat et la gravière d’Altillac. C’est une espèce inféodée aux parois sableuses abruptes, meubles et dépourvues de végétation, dans lesquelles elles peuvent creuser leur nid.

Une paroi a été aménagée sur le site pour qu’elle puisse y nicher et un programme de suivi des individus par baguage a été mis en place par la LPO Limousin (programme Suivi Ponctuel des Oiseaux Locaux / SPOL du CRBPO).

 

Petit Gravelot Dominique Testaert

Le Petit gravelot, à l’inverse des hirondelles, préfère nicher au sol. C’est un petit oiseau limicole, pas plus gros qu’un merle, qui est présent de mi-mars à fin août sur le site. Il fait son nid sur des berges caillouteuses ou des îlots sablonneux dépourvus de végétation. Les œufs et les poussins sont sensibles au piétinement. C’est pourquoi il est demandé de tenir les chiens en laisse sur le site et de rester sur les chemins afin d’éviter le dérangement. Son cousin le Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) fait l’objet de campagne de protection et de sensibilisation chaque année sur le littoral. 

D’autres espèces d’oiseaux des milieux humides peuvent être observées comme le Martin pêcheur (Alcedo atthis), le héron cendré (Ardea cinerea), l’Aigrette garzette (Egretta garzetta) ou encore le Chevalier cul-blanc (Tringa ochropus). Des rapaces peuvent également être observés sur le site comme le Milan royal (Milvus milvus), le Milan noir (Milvus migrans) et le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus).

Martin pêcheurAigrette Garzette Dominique TestaertBalbbuzard pêcheur Dominique Testaert

Vous pouvez retrouver la liste des espèces d'oiseaux qui sont régulièrement observées sur la Réserve Départementale dans la Chronique Ornitho élaborée par nos bénévoles sur l'ensemble du Limousin à partir de la base de données Faune Limousin.

Sensibilisation du public

Une campagne d'affichages sur le site à eu lieu en 2021 pour sensibiliser à la protection du Petit Gravelot :      pdfAffiches sensibilisation Petit Gravelot 

Des panneaux d'informations sur les différentes espèces d'oiseaux ont été installé dans l'observatoire. Un panneau pour les oiseaux d'eau, limicoles, canards et un second panneau sur les rapaces de la Vallée de la Dordogne et leurs silhouettes.

panneau oiseaux observatoire Argentatpanneau rapaces gravières Argentat

Des animations sont régulièrements proposées sur le site par la LPO Limousin sur la découverte des oiseaux : voir le calendrier

Documentation et renseignements

Une chronique ornithologique de la Réserve Départementale de 1987 à 2020 a été faite et publiée dans la revue EPOPS n°95.

Un bilan des activités 2020-2021 de la LPO Limousin sur la Réserve Départementale : pdfBilan_actions_2020-2021_Réserve_Départementale_LPO_Lim.pdf

Les résultats de l'enquête sociologique menée sur le site dans le cadre de l'élaboration du plan de gestion : pdfDiagnostic_sociologique_Réserve_dep_Argentat_LPO_Lim.pdf

Site internet du Département de la Corrèze : https://www.correze.fr/reserve-biodiversite