Actualité

 

Grâce aux éléments communiqués par la LPO, la France est mise en demeure pour manquement à ses obligations de protection d’espèces menacées. Sont particulièrement visés la chasse des oiseaux migrateurs, d’espèces en mauvais état de conservation, et le piégeage indifférencié sous prétexte de tradition. La France a 2 mois pour répondre.  

Touterelle des bois

La Commission européenne a annoncé ce jeudi son intention de poursuivre l’Etat Français pour non-respect de la Directive européenne « Oiseaux », texte fondamental voté en 1979 pour la protection de l’avifaune et commun à tous les Etats membres de l’UE. Si les moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs qu’il fixe sont libres, chaque Etat a cependant l’obligation de les atteindre.

Pour en savoir plus

Courlis C

Une décision prise au mépris de l’avis de la Commission européenne, des scientifiques et des citoyens

 

Un scandale !

 

Rien n’aura donc fait fléchir Emmanuel Macron qui, c’est de notoriété publique, gère directement les questions relatives à la chasse : ni les rapports du comité d’experts sur la gestion adaptative, ni l’ouverture d’une  procédure d'infraction contre la France par la Commission européenne, ni les contributions écrites des milliers de citoyens qui se sont majoritairement opposés à ces projets sur le site des  consultations publiques.

Pour en savoir plus

 

Le Ministère de la transition écologique et solidaire veut, sous prétexte de « traditions », comme les années précédentes, autoriser diverses pratiques cruelles de piégeage de centaines de milliers d’oiseaux.

Il s’agit de :

  • la chasse des grives et du merle noir à l’aide de gluaux dans 5 départements de PACA,
  • la chasse de l’Alouette des champs à l’aide de pantes et matoles dans 4 départements du Sud-ouest
  • la chasse des grives et du merle noir aux tenderies (filets) dans les Ardennes
  • ainsi que du Vanneau et du Pluvier doré à l’aide de tenderies toujours dans les Ardennes

 

11 projets d’arrêtés annuels sont ainsi soumis à la consultation du public jusqu'au 27 juillet pour la saison de chasse 2019-2020. Nous vous invitons à répondre défavorablement à chacun d’eux.

 

Vous trouverez dans notre article en ligne,pour chaque « chasse » le lien vers la consultation, ainsi que des arguments dont vous pourrez vous inspirer dans votre commentaire sur le site du ministère.

Notre article en ligne

Donnez votre avis sans plus attendre. Merci vivement et par avance pour votre mobilisation et de faire suivre à vos proches pour qu’on soit très nombreux à réagir !

Nous vous appelons à la plus large mobilisation possible pour répondre aux consultations publiques lancées par le Gouvernement.

 

Aidez-nous à empêcher la chasse d’oiseaux en danger

 

Le Ministère de la transition écologique et solidaire veut autoriser la chasse de 30 000 Tourterelle des bois, de 6 000 Courlis cendré pour la saison 2019-2020 en France métropolitaine. En revanche et heureusement il prévoit de suspendre la chasse de la Barge à queue noire mais pour un an seulement !

 

Pour la Tourterelle des bois et le Courlis cendré , nous vous invitons à donner un avis défavorable. Pour la Barge à queue noire, nous vous invitons à donner un avis favorable au moratoire sur la chasse de la barge à queue noire en demandant que sa durée soit portée à trois ans, au lieu d’une seule année.

 

Vous trouverez, dans notre article en ligne, pour chaque espèce le lien vers la consultation, ainsi que des éléments de compréhension et de réponse dont vous pourrez vous inspirer pour répondre.

Notre article en ligne

 

Localisation par satellite de "Tennyson", l'un des Coucous suivis par le British Trust for Ornithology. Tennyson, un mâle adulte, a été équipé d'un émetteur le 13/05/2019 dans la Thetford Forest, Norfolk. Il a débuté sa migration après le 18 juin. Dans la nuit du 24/25 il a traversé le chanel pour se poser sur les vertes forêts limousines, commune d'Oradour-sur-Vayres,  soit 765 km ! Belle performance.

Même sur la toile, les observations n'échappent pas au regard de Guy L. !

Plus d'info sur le site du BTO

Coucou sur le site BTO

Appel à mobilisation : 

Répondez à la consultation sur les espèces susceptibles d’occasionner des dégâts

 

Le ministère de l’écologie vient d’ouvrir une consultation relative aux « espèces d’animaux classés susceptibles d’occasionner des dégâts ». Qui sont-ils ? Les plus connus sont le renard, le corbeau, la pie et la belette.

Vous avez jusqu’au 27 juin pour donner votre avis.

Suivre ce lien pour plus de détail :

La LPO vous donne plus de détails

Suivre celui-ci pour donner votre avis :

Participer, ne laissez pas s'installer une politique de destruction des espèces vivantes