Actualité

 

couverture png

 

Le bocage : paysage d’avenir.

 

La LPO Limousin vous conseille la lecture du dernier numéro de la revue « Le Courrier de la nature »; numéro spécial 2022 intitulé "Le bocage d’hier à demain" de la SNPN (Société nationale de la protection de la nature).

De la haie au bocage, l’homme a façonné un type de paysage que des changements de logiques économiques et agricoles ont ensuite profondément défiguré. Ce numéro vous donne les clés pour comprendre les nombreux services écosystémiques qu’offre un paysage bocager : régulation du cycle de l'eau, minimisation du ruissellement érosif, production de bois et de fourrage, refuge pour les auxiliaires des cultures, préservation de la biodiversité... La revue met en avant les oiseaux dans un article intitulé "Pour les oiseaux, des besoins à la carte". Plusieurs articles offrent quelques retours d’expériences qui visent à la préservation du bocage.Il s'agit notamment d'initier une réflexion sur la politique du développement de l'arbre hors-forêt.

Les articles de ce hors-série sont d’une qualité remarquable. A lire impérativement !

 

 

 

Sur le terrain, la LPO Limousin agit concrètement afin de restaurer le bocage. Grâce au Plan France Relance, plus de 5 500m de haie ont été plantés, ce qui représente environ 7 700 arbres. Les chantiers ont eu lieu sur 9 fermes lors de l’hiver 2021-2022. L’objectif était de recréer des haies champêtres avec des essences naturellement présentes en Limousin : aubépines, fusains, érables champêtres, noisetiers, merisiers, tilleuls, etc. Plus d’une quinzaine d’essences ont été choisies. Ces haies ont plusieurs rôles, qu’ils soient environnementaux ou agronomiques : haies brise-vent, ombrage pour les animaux, corridors écologiques, refuges pour la faune, etc.

 

 photo 1 png

 

Les chantiers ont été menés de manière participative : de nombreux bénévoles sont venus prêter main forte, ainsi que des scolaires, des scouts, des lycéens de formation agricole, des patients du Centre hospitalier d’Eygurande, des jeunes de la JRS de Limoges, etc. Merci à eux !

 

 

       Lainage et paillage png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Quelques chantiers sont prévus pour l’hiver 2022-2023 ! Restez attentifs, des informations arriveront bientôt !

                                                                                                                                                                                                                  

photo 2 png

 

 

 

 

 

 

 

 

Enseignants, faites rimer rentrée et biodiversité avec une découverte nature chaque semaine !

Ephéméride biodiv

C’est parti pour une nouvelle année scolaire. Et afin de créer encore plus de lien entre l’enfant et son environnement naturel, la LPO lance L’Éphéméride de la Biodiversité, un outil pédagogique gratuit à destination des enseignants de l’école primaire.

L’outil, utilisé en autonomie par les enseignants et en fil rouge de l’année scolaire, propose de dévoiler aux élèves, chaque semaine, un phénomène naturel de proximité en lien avec la saison : la migration des oiseaux début octobre, l’hibernation du hérisson mi-novembre, le retour des hirondelles en avril…

Un espace pédagogique accessible en ligne met à disposition des enseignants des ressources pour explorer ces sujets avec les enfants, chaque semaine, pendant 15 minutes (quiz, films, jeux, contes…). Des ressources complémentaires permettent d’aller plus loin, en classe ou à la maison.

Si elle a été conçue en priorité pour les élèves de fin de cycle 2 et de cycle 3, L’Éphéméride de la Biodiversité peut servir de point de départ à des développements pédagogiques pour d’autres publics.

Alors que se passe-t-il dans la nature cette semaine ? Rendez-vous ici

Conçue en mobilisant l’expertise pédagogique du Réseau Education de la LPO en partenariat avec la Fédération Connaître et Protéger la Nature et avec le soutien financier de Séché Environnement et de l’Office Français de la biodiversité.

 

 

couv PNG

La LPO Limousin est heureuse de vous annoncer la sortie d’un nouveau numéro d’EPOPS. Il accompagne du regard de nombreux migrateurs qui foncent vers le sud mais entend bien faire perdurer, grâce au pouvoir de l’écriture, la présence de quelques espèces …

Voici le programme :

    - Bilan du suivi d’une population de Pie-grièche écorcheur dans un bocage haut-viennois.

    - Suivi des Hirondelles de fenêtre dans la belle ville d’Argentat-sur-Dordogne.

    - Reproduction 2021 des Hirondelles de rivage à la carrière des Séguines, près de Saint-Junien.

    - Première mention creusoise et régionale du Bruant lapon.

    - Leucisme observé sur des Merles noirs corréziens.

   - Rubrique « lu pour vous » : l'Atlas du GMHL et le Guide des Passereaux d’Europe en vol.

EPOPS est votre revue, celle des naturalistes du Limousin. N’hésitez pas à nous contacter pour vos projets d’écriture. Le plaisir de partager ses observations et ses suivis naturalistes se nomme EPOPS !

 

 

Grand merci aux relecteurs qui œuvrent dans l'ombre, à Gaëlle Caublot qui assure la superbe mise en page de notre revue, et merci aux auteurs pour leur confiance en EPOPS.

 

 Bonne lecture et belles obs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 7e édition du marathon caritatif de streaming organisée depuis Montpellier sur la plateforme Twitch, a collecté plus de 10 millions d’euros en faveur d’associations de protection de la nature, dont la LPO.

Z Event

 

Durant trois jours, depuis vendredi 18h00 jusqu'à lundi à 2 heures du matin, une soixantaine de stars du streaming ont levé des fonds pour la protection de la nature en réalisant plusieurs défis devant leurs écrans.

Après plus de 50 heures de mobilisation, la somme accumulée est largement à la hauteur des espérances avec 10.181.558 millions collectés, à répartir équitablement entre les 4 associations bénéficiaires choisies par un vote préalable du public : la LPO, Sea Cleaners, WWF et Sea Shepherd.

La LPO remercie chaleureusement les organisateurs de l’événement, les participants et les généreux donateurs. Ces moyens supplémentaires vont nous permettre de renforcer nos capacités à agir efficacement en faveur de la biodiversité,

 

Z Event est un projet caritatif créé par Adrien Nougaret et Alexandre Dachary

 

couverture bis acte éolien et biodiv

 

 

La LPO met à disposition les Actes du séminaire « Éolien et Biodiversité » qu’elle a organisé à Paris les 17 et 18 novembre 2021. Il s’agissait d’établir un état des lieux du développement éolien et du cadre réglementaire auquel il est soumis en matière de protection de la biodiversité mais aussi de faire le point sur les impacts des parcs éoliens, les moyens de les mesurer et de les atténuer, dans le but de concilier les objectifs de développement des énergies renouvelables avec les impératifs de préservation de la biodiversité.

 

 

 Les actes du séminaire regorgent d’informations très instructives.

 sommaire et actes

 

 

 

 

 

 

 

Capture décran INTERVENTION

Le visionnage de la vidéo de chaque intervention est disponible, de quoi donner plus d’attractivité au document.

 A titre d’exemple, l’intervention de C. Blary porte sur la perception que peuvent avoir les oiseaux face à une éolienne en fonction du contraste de celle-ci avec le paysage situé derrière elle. Sa thèse s’appuie sur le réflexe optomoteur des oiseaux. Il permet de mesurer, pour chaque espèce étudiée, des seuils à partir desquels l’espèce est capable de percevoir un contraste. Ce pan de recherche est tout axé vers la réduction des collisions et donc de la mortalité des oiseaux dont les victimes les plus nombreuses sont les rapaces. Prenez 20 min pour regarder son intervention...

 

Un projet éolien fait aujourd'hui l'unanimité contre lui : le futur parc éolien au large d’Oléron qui menace une aire marine protégée. Il est située au sein du Parc naturel marin de l'Estuaire de la Gironde et de la Mer des Pertuis, en zone de protection spéciale (ZPS) « Oiseaux » du réseau Natura 2000, et sur le trajet migratoire de nombreuses espèces. La mise en œuvre d’un projet éolien de cette envergure dans une telle zone menace de nombreuses espèces d’oiseaux protégés, dont 40% de la population mondiale de Puffin des Baléares !   

La LPO propose des alternatives à retrouver ici.

 

 

 

 

 

 

Capture décran coloc 8

 

Pies bavardes, Corneilles noires, Corbeaux freux et Geais des chênes sont autant de Corvidés mal-aimés. Malheureusement notre regard sur eux est chargé d’a priori issus notamment de croyances ancestrales. Souvenez-vous d’Esope et de Jean de La Fontaine qui ont fait passer Maître Corbeau pour un sot incapable du moindre jugement

 

 

 

capture bouquin

        

Les corvidés sont pourtant des oiseaux parmi les plus intelligents ! N’est-ce d’ailleurs pas un de leur représentant qui illustre la couverture de l’ouvrage « L’étonnante intelligence des oiseaux » de N. Emery, dont nous vous recommandons au passage une lecture estivale ? Les Corvidés ont des relations sociales étroites et indispensables au bon fonctionnement des écosystèmes. Malgré tout cela, ils sont encore aujourd’hui peu tolérés par la population. 

 

La LPO vient de mettre en ligne le dernier opus de sa web-série « Colocataires sauvages ». Les Corvidés y sont à l’honneur. Mathieu, le présentateur vedette de la série, nous explique, en 7 min, comment déconstruire les idées-reçues, presque toujours erronées, et nous livre quelles solutions envisager pour une meilleure cohabitation afin d’éviter les conflits.

 

 

vidéo Colocataires sauvages épisode 8

 

Terminons sur la « revanche poétique » de Maître Corbeau. C’est Jean-Luc Moreau qui le réhabilite habilement…Bon du coup, c’est Maître Goupil qui en prend pour son grade…Qu’il nous pardonne.

 

Le Renard et le Corbeau

ou si l’on préfère

La (fausse) Poire et le (vrai) Fromage

 

Or donc, Maître Corbeau,

Sur son arbre perché, se disait :

" Quel dommage

Qu’un fromage aussi beau,

Qu’un aussi beau fromage

Soit plein de vers et sente si mauvais...

Tiens ! Voilà le renard. Je vais,

Lui qui me prend pour une poire,

Lui jouer, le cher ange, un tour de ma façon.

Ça lui servira de leçon ! "

Passons sur les détails, vous connaissez l’histoire :

Le discours que le renard tient,

Le corbeau qui ne répond rien

(Tant il rigole !),

Bref, le fromage dégringole...

Depuis, le renard n’est pas bien ;

Il est malade comme un chien.

 

Hupolaïs polyglotte D. Testaert

 

La tendance d’évolution des oiseaux spécialistes des milieux agricoles a chuté de 29,5 % entre 1989 et 2019. Certaines pratiques agricoles sont responsables de cet effondrement : emploi des insecticides qui entraînent une raréfaction des ressources alimentaires et qui peuvent être très persistants dans la nature (comme les néonicotinoïdes), emploi de pesticides, le sur-amendement au nitrate, les fauchages précoces, l’arrachage de haies …

 

                                                                                                                           

                                                                                                                     Hypolaïs polyglotte (D. Testaert)

 

évolutions des indicateurs oiseaux

 

Une étude récente, publiée dans la revue « Agriculture, Ecosystems & Environment », vient de mettre en évidence des différences comportementales nettes entre les oiseaux capturés dans les haies entourées de pratiques agricoles conventionnelles (non bio) et ceux capturés dans les haies entourées de pratiques agricoles bio. Les oiseaux des champs bio sont en bien meilleure santé que ceux des champs pesticidés. Même à très faible dose dans le corps des oiseaux, les pesticides sont suspectés de modifier leurs comportements en les rendant, par exemple, moins réactifs. Pas facile alors d'échapper à l'attaque de l'Épervier d'Europe...

 

Découvrez ici un résumé de l’étude (site Reporterre)

 

Les mêmes auteurs avaient déjà mis en évidence les bienfaits d’une alimentation bio sur des Perdrix grises élevées en captivité. Les graines utilisées pour l’alimentation d’un groupe d’oiseaux et issues d’une agriculture conventionnelle contiennent de faibles résidus d’une quinzaine de pesticides. Cela est suffisant pour constater des dérèglements comportementaux et physiologiques des individus nourris avec ce type de graines. Les Perdrix grises, d’un autre groupe, nourries avec des graines bio ne présentent pas ces dérèglements.

 

Le compte rendu de cet article (site Reporterre) est ici.

 

Aussi, la LPO Limousin ne peut que vous conseiller, une nouvelle fois, de bannir insecticides et pesticides sur vos propriétés. Les oiseaux, la nature et les Hommes, ne s’en porteront que mieux. Et pour le prochain hiver, n’oubliez pas : du bio dans les mangeoires, c’est mieux !

 

 

couv

Voici un ouvrage qui fera date : l’Atlas des oiseaux migrateurs de France. Deux volumes ont été nécessaires pour synthétiser les quelques 100 000 000 d’observations qui constituent le socle de l’ouvrage ! Un ouvrage de tous les superlatifs : 1 300 pages, 320 espèces traitées et 50 000 ornithologues impliqués ! Les migrateurs sont à l’honneur et certains de leurs secrets les mieux gardés risquent bien de passer de l’ombre à la lumière pour le plus grand plaisir des ornithologues.

La LPO coédite l’ouvrage dont la sortie est annoncée pour le 15 septembre 2022. Si vous souhaitez acheter cet ouvrage et faire des économies, il est possible de souscrire dès à présent à l’Atlas pour la somme de 100 euros (FP inclus). Il vous en coûtera 120 euros (FP non inclus) après le 15 septembre. Cette année, le Noël des ornithologues se prépare tôt !

Pour en savoir plus et passer commande

 

 

présentation