Cartographie des hot-spots de biodiversité et des lacunes de protection en Nouvelle-Aquitaine

Hots spots de biodiversité en NA

La Stratégie en faveur de la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine adoptée le 18 décembre 2017 par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine vise à « mener une action volontariste pour la biodiversité »  à travers notamment la « préservation des espaces naturels remarquables ». En déclinaison de cette stratégie, la feuille de route de la transition environnementale et climatique Neoterra, adoptée par le Conseil régional le 9 juillet 2019, vise notamment le classement de 25 nouvelles réserves naturelles régionales d'ici 2030 et le doublement des terrains acquis par le Conservatoire des Espaces Naturels

Pour répondre à ces deux objectifs, le programme « Hotspots de biodiversité en Nouvelle-Aquitaine » propose de localiser et caractériser les secteurs de concentration d’enjeux de biodiversité à l’échelle régionale dans le but d’orienter l’action pour la préservation des espaces naturels terrestres remarquables.

Pour identifier ces hotspots, la méthode mise en œuvre s’est appuyée sur les données d’observation collectées par les naturalistes régionaux, que ce soit dans le cadre d’échantillonnages systématiques ou dans le cadre de programmes de sciences participatives. Ce sont ainsi un peu plus de 14 millions de données faune et flore qui ont été mises en commun pour ce programme.

pdfConsultez le rapport de synthèse : Rédaction, analyses et conception des cartes :Aurélien BESNARD (LPO), Rémi DAVID , Sylvain BONIFAIT (Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique)

 

 

 

 


 

Suivi de la migration nocturne par enregistrement sonore

 

Courlis corlieu 5153

Courlis corlieu, photo et sonagramme (© Christophe Mercier).

 

L’enregistrement des sons produits par les oiseaux permet de les identifier spécifiquement, à l’oreille mais aussi à l’aide de sonagrammes. Cette technique offre des opportunités nouvelles, en particulier la pose de pièges à sons la nuit, quand passent nombre d’oiseaux migrateurs.

Six observateurs ont réalisé des enregistrements nocturnes de janvier à mi-juin 2020 en Limousin, recueillant ainsi des informations inédites sur la face cachée de la migration.

Ces observations sont synthétisées dans le rapport ci-dessous. Merci à ces observateurs,

 BARATAUD Julien, FRESSINAUD MAS DE FEIX Erwan, GENOUDDavid, GIRAUD Quentin, MERCIER Christophe et TESTAERT Dominique

et bonne lecture !

pdf Synthèse de la migration prénuptiale nocturne en Limousin 2020